Les Hérétiques – Elyse Carré

couv-heretiques-bnf-680x9245 personnages, 5 destins, distants géographiquement et temporellement, aux parcours singuliers, mais qui relatent pourtant une histoire universelle.

Il y a Ruth, femme au foyer américaine dans les années 70, dont la relative placidité va se voir perturbée par les échos des révolutions étudiantes.

Il y a L’Hérétique, grand-mère du XVIème siècle, dont les pouvoirs de guérisseuse effraient tant qu’elle est contrainte de fuir sa famille pour se construire une nouvelle vie de marginale.

Il y a Ioulia, jeune femme d’un futur très proche, dont les apparents privilèges vont se retourner contre elle l’obligeant à se réinventer sans cesse.

Il y a Federica, milanaise engagée dans les Années de Plomb, qui cherche à donner sens et puissance à ses luttes.

Enfin il y Ipsao, la Méduse, symbôle vivant de la Maison de l’émotion Peur qu’ol (genre neutre) est chargé de représenter.

Quand nous, lecteurs, arrivons dans la trajectoire de ces peronnages, leurs vies sont sur le point de basculer. Et c’est avec le souffle court, le coeur battant et des frissons alternés de bouffées de chaleur que nous les suivons dans les chemins qu’ils se tracent. Leurs errements, leurs doutes, leurs questionnements, leurs choix au caractère autant historique que permanent viennent littéralement nous chercher. Leurs combats sont les nôtres : c’est l’Histoire de la Vie.

EMOUVANT – FEMINISTE – PERCUTANT

Editions Inculte – 22,90€ – avril 2020

Ténèbres – Paul Kawczak

Ténèbre par Paul Kawczak | Littérature | Roman québécois ...

Au cœur du Congo de Léopold II, le géomètre Paul Claes est mandaté pour tracer les frontières réelles du pays.

Sensuel, hypnotique et parfois violent, ce roman d’aventure nous conte l’histoire de la mutilation opérée par l’Europe coloniale, à travers une galerie de personnages portés par leurs passions vers une perte annoncée.

Plein d’une beauté fiévreuse, un livre d’une force peu commune.

La Peuplade – 19€ – Janvier 2020

Killer T – Robert Muchamore

Killer TQuand une explosion survient dans un lycée de Las Vegas, blessant le plus prometteur des Quaterback (joueur de football américain), Harry, qui rêve de devenir journaliste, se rend chez Charlie, fabricante présumée de l’explosif, dans l’espoir d’obtenir un scoop. Il y fera en réalité une rencontre choc, qui marquera un tournant majeur dans sa vie.

Des bas-fonds aux quartiers chics de Las Vegas, de sa jeunesse paumée à la dorée qui tient la ville, Harry et Charlie deviendront adultes bien avant l’heure, en prise avec des responsabilités qui les dépassent. Casino, mafia, trafic scientifique et jeux de pouvoir vont constituer le quotidien des deux héros que la vie n’aura de cesse de faire se croiser, puis se séparer.

Robert Muchamore manie d’une main de maître les fils d’un roman haletant, qui débute comme une banale histoire d’adolescent pour évoluer vers un thriller hyper dynamique dont on ne sait jamais où il va. Au travers d’une intrigue bien ficelée qui nous balade d’année en année, il aborde l’épineuse question de la modification génétique et nous interpelle sur le traitement de l’information à l’heure de la chasse au buzz. D’une efficacité redoutable.

ENTRAINANT – ANGOISSANT – JUSTE

Casterman – 19,90€ – septembre 2019

Positive – Camryn Garrett

POSITIVESimone a 17 ans. Elle est noire, habite à San Francisco, a deux papas, et est séropositive. Malade depuis la naissance, elle sait très bien vivre avec le virus et connaît tous les risques et non-risques liés à sa maladie. Mais le reste du monde n’est pas aussi bien renseigné. Elle l’apprendra à ses dépends, chassée de son établissement à cause de préjugés.

Dans son nouveau lycée, elle a trouvé sa place. De vraies amies, une passion en phase de devenir une vocation, et des amoures naissantes. Parviendra-t-elle à lutter contre la peur et l’ignorance qui ravagent sa vie bien plus fort que ne le fait la maladie ?

Alors qu’on n’entend presque plus parler du SIDA, la très jeune autrice Camryn Garrett amène un éclairage nécessaire sur la séropositivité dans le monde actuel. Son premier roman est d’un modernisme et d’une fraîcheur incroyables, abordant sans aucun tabous des questions essentielles auxquelles la jeunesse est confrontée : fluidité du genre, de l’orientation sexuelle, construction de l’identité au sein de modèles bousculés… Une fenêtre ouverte sur l’intimité partagée par tout adolescent d’aujourd’hui.

RENVERSANT – INSTRUCTIF – PROGRESSISTE

Editions Rageot – 17,90€ – juin 2020

Tenir debout dans la nuit – Eric Pessan

tenir-debout-dans-la-nuit-1305165-264-432Une nuit d’avril à New-York.

Lalie est seule, sans portefeuille, sans passeport, sans papiers d’identité, sans argent. Elle est seule, elle est française, elle n’est arrivée que la veille dans cette ville totalement inconnue d’elle. Et elle ne peut pas rentrer. Enfin, pas tout de suite. Pas avant le lendemain, neuf heures. Elle ne peut pas rentrer, car là-bas, à l’appartement où elle était censée passer ses vacances, il y La Peur.

Elle va donc déambuler dans ce New-York noctambule, comme l’étrangère qu’elle est, une fille, son appareil photo à la main, et son trac en bandoulière. Parviendra-t-elle à résister toute une nuit au froid, à la solitude, à la peur et au désespoir qui l’accompagnent ?

Un roman à lire d’une traite, le temps de cette nuit d’égarement. De stations de métro en clichés de photo, on erre dans le livre comme dans un clip : c’est bref, captant, sonore et ça va droit au but.

École des loisirs – Médium + – 13 €

Bordeterre – Julia Thévenot

bordeterreInès et Tristan passent des vacances au Camping des Flottiers. Malgré son jeune âge, c’est elle qui veille sur son grand frère, fréquemment harcelé, dont les idées ne s’expriment pas tout-à-fait clairement. À la suite d’une énième rixe, ils prennent la fuite et « basculent »… du Second Plan au Premier. Fraîchement « Débordés », ils vont devoir apprivoiser les étranges mœurs et coutumes de Bordeterre, la mystérieuse ville où ils viennent d’atterrir. Longée par un dangereux Lac et dominée par un Château et ses châtelains, Bordeterre applique des lois très strictes auxquelles Inès et Tristan vont très vite être confrontés. Ne pas Chanter, obtenir du Quartz, échapper aux Fléreurs… Impliqués malgré eux dans l’agitation qui secoue Bordeterre, ils devront choisir leur camp. Mais y parviendront-ils alors que l’Oubli les guette?

Avec un univers proche de celui de La Passe-Miroir, débordant de trouvailles, d’imagination et bousculant tous nos repères, Julia Thévenot signe ici un premier roman qui nous invite à réfléchir sur notre identité et le sens qu’on veut donner à notre vie.

À travers cette quête de justice, elle nous pousse à nous questionner : sommes-nous réellement « à notre place » ?

DÉROUTANT – SINGULIER –  RICHE

Editions Sarbacane – 18 €

« Le consentement » de Vanessa Springora

Vanessa Springora nous livre son témoignage sur la relation « amoureuse » et sexuelle qu’elle a partagé à 14 ans avec un célèbre écrivain de 36 ans son aîné. Elle décline méthodiquement les mécanisme d’emprise que peut mettre en place un pervers narcissique, et là, dans un contexte de pédophile tolérée. L’auteur avec beaucoup de recul expose son vécu, les faits et son analyse. Elle n’est pas dans le jugement, ni vindicative, malgré les dégâts psychologiques et relationnels qu’ont eu cette expériences sur le reste de sa vie.

Lecture intéressante, poignante et dérangeante.

éd. Grasset – janvier 2020 – 18€.

Atlas des reflets célestes – Goran Petrovic

Résultat de recherche d'images pour "atlas des reflets célestes"

Tout commence lorsqu’un groupe d’ami décide de retirer le toit de leur maison pour pouvoir profiter du bleu de ciel et se rapprocher de l’univers.

Cette fiction inclassable, composée de fragments d’histoires plus ou moins liées, entrecoupées d’extrait d’une encyclopédie imaginaire qui s’ouvre toujours à la bonne page, est un appel à l’émerveillement.

Véritable carnet de rêve, on y découvrir des miroirs qui distinguent la vérité du mensonge, l’existence des Lylys fer-à-cheval, des voyages entre les rêves..

Entre réflexions sur le temps, l’amour ou encore l’existence humaine, ce carnet de rêve émerveille et nous fait voyager aux confins de l’imaginaire, loin de la grisaille ambiante.

Editions Noir sur blanc – 20 € – 2015

Hotel Castellana – Ruta Sepetys

CastellanaMadrid 1957 – Daniel Matheson, jeune texan de 18 ans rêvant de devenir photographe, accompagne ses parents descendus à l’Hôtel Castellana pour affaires. Réservé à la bourgeoisie américaine, l’hôtel est un haut lieu de rencontres politiques et de partenariats d’affaires. Son père, un magnat du pétrole vient y nouer des relations importantes, tandis que sa mère, d’origine espagnole, opère un retour au pays salvateur.

Mais c’est en échangeant avec Ana, femme de chambre à l’Hôtel, que Daniel va ouvrir les yeux et porter un autre regard sur l’Espagne. Avec elle, il découvrira la face cachée de Madrid, celle d’un peuple soumis à l’oppression du régime franquiste. Sous l’œil de la Guardia Civil, il va s’enfoncer profondément au cœur d’une Espagne muselée, jouet du général. Pauvreté, scandales et dissimulations, rien ne sera épargné à l’objectif de l’aspirant photo-journaliste. Pas même de tomber amoureux…

Entrecoupé de documents d’archives témoignant de l’Espagne sous Franco, et de la réalité des liens hispano-américains, le roman déroule une intrigue dans laquelle on se laisse piéger. On accompagne Daniel dans le développement de son intuition, comme dans celui de ses photos, jusqu’à la révélation d’une réalité qu’on aurait préféré ne pas soupçonner…

DÉPAYSANT – RÉALISTE – HISTORIQUE

Editions Gallimard Jeunesse – 19€

Vanda – Marion Brunet

vandaMarseille. Ville aux mille facettes. Qui bouillonne, qui palpite, qui vit fort et vibre. Une ville où la majesté de la mer côtoie la misère. C’est dans cette ambivalence que vit Vanda, qui habite à l’année un cabanon sur la plage. C’est sommaire, mais il y a la mer. La mer comme paysage, comme défouloir, et comme échappatoire. On ne sait jamais, s’il le faut, traverser la mer et partir vivre de l’autre côté.

Vanda mène ses combats quotidiens, pour élever seule ce fils qu’elle a eu 7 ans plus tôt avec un amoureux éconduit, qui habite maintenant à Paris. Mais l’amoureux revient, et leurs vies à tous basculent.

Vanda a beau être sociable, elle possède une sauvagerie puissante, sorte de détermination farouche, d’où elle puise toute sa force. Et le livre, qui porte son nom, est à son image.

Il reste forcément d’elle en nous…

REALISTE – FORT – TROUBLANT

Editions Albin Michel – 18€