« La part des nuages » de Thomas Vinau

téléchargement (1)*

«Le matin il faut faire vite. Le matin est une maison qui s’effrite. Tout est précis. Réglé. Tendu. »

Joseph vit seul avec son fils Noé et les jours s’écoulent, bien rythmés. Puis Noé part en vacances avec sa mère.

Joseph se retrouve alors un peu flottant comme les nuages, dans une sorte d’entre deux déstabilisant.

Un livre original. Une langue poétique qui, à bas bruit, nous interroge sur le sens de nos vies car « C’est assez simple en fin de compte. D’oublier de vivre. »

A DECOUVRIR

Ed. Alma – Août 2014 – 16 €

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s